Covid-19 : un guide de préconisations pour les professionnels de la construction

L’OPPBTP a publié le 23 août 2021 une nouvelle mise à jour du « Guide de préconisations de sécurité sanitaire ».

Cette mise à jour intègre les recommandations du Haut Conseil de Santé Publique et du Protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19, publié le 9 août 2021 par le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion.

Les principales mesures

  • Le port du masque reste obligatoire jusqu’au 30 août dans les établissements recevant du public. Au-delà de cette date, il ne s’appliquera plus dans les lieux soumis au pass sanitaire, sauf si le préfet, l’exploitant ou l’organisateur l’impose.
  • Le respect du passe sanitaire s’applique pour les interventions ou chantiers réalisés dans des établissements soumis à cette obligation à compter du 30 août et jusqu’au 15 novembre. Pour les salariés mineurs, notamment les apprentis, le passe sanitaire s’impose à compter du 30 septembre 2021.
  • Les salariés et stagiaires bénéficient d’une autorisation d’absence assimilée à du temps de travail, sans diminution de rémunération, pour se rendre aux rendez-vous de vaccination contre la Covid-19. S’ils accompagnent un mineur ou un majeur protégé, ils bénéficient également de cette autorisation.
  • Les salariés vulnérables ne pouvant pas travailler à distance pourront, à compter du 15 septembre 2021, bénéficier d’une indemnisation au titre de l’activité partielle (sous conditions).

Ce guide est complété par une boite à outils COVID-19 disponible sur son site.

Le saviez-vous ?

AMCOBTP Bref icone oeil loupeLe pass sanitaire n’est pas exigé pour les personnes venant en consultation dans les services de santé au travail : Le ministère du Travail précise dans le Questions/Réponses « Vaccination par les services de santé au travail », que dans la mesure où les services de santé au travail ne dispensent pas de soins programmés au sens de la loi, le passe sanitaire n’est pas exigé. Le respect d’un protocole sanitaire et des gestes barrières lors des visites médicales reste toutefois obligatoire. En revanche, la règlementation impose à l’ensemble des salariés des services de santé au travail de pouvoir attester d’un passe sanitaire valide. Cette obligation s’étend à l’ensemble des personnels des prestataires qui interviennent de manière récurrente dans leurs locaux.

Afin de vous conseiller et de vous accompagner, votre service de santé au travail se tient à votre disposition pour répondre à toute question en lien avec votre organisation du travail et/ou les mesures de prévention à mettre en place.
N’hésitez pas à prendre contact !