Actualisation du guide de préconisations de sécurité sanitaire pour les professionnels de la construction (03/01/2022)

À la suite des nouvelles mesures prises par le gouvernement pour faire face à la cinquième vague de l’épidémie de Covid-19, l’OPPBTP met à jour son guide de préconisations de sécurité sanitaire pour le BTP. Cette version mise à jour le 3 janvier 2022 est applicable le jour de sa publication.

Principales modifications apportées au guide  :

3 jours de télétravail obligatoires pour les postes qui le permettent :

À compter du 3 janvier 2022 et pour une durée de trois semaines, les employeurs fixent un nombre minimal de 3 jours de télétravail par semaine, pour les postes qui le permettent. Lorsque l’organisation du travail et la situation des salariés le permettent, ce nombre peut être porté à 4 jours par semaine. Les règles applicables sont fixées dans le cadre du dialogue social de proximité. Une attention particulière est portée au maintien des liens entre les personnes et à la prévention des risques liés à l’isolement. Cette mesure ne pouvant s’appliquer aux chantiers, l’OPPBTP rappelle qu’il est important d’assurer la présence des équipes complètes sur chantiers, pour faire face aux risques traditionnels.

Évolution des mesures d’isolement et de quarantaine :

La Direction générale de la santé (DGS) a apporté quelques modifications aux mesures d’isolement pour les personnes contact.

Les personnes non vaccinées ou avec un schéma vaccinal incomplet doivent :
  s’isoler pendant 7 jours pleins après la date du dernier contact avec le cas ;
 réaliser un test immédiat ; levée de la quarantaine avec un résultat de test antigénique ou RT-PCR négatif ;
informer leurs contacts (contact-warning).

Les personnes contact ayant reçu un schéma vaccinal complet ne sont pas tenues de s’isoler mais elles doivent :
réaliser un test immédiat puis, en cas de test négatif, réaliser une surveillance par autotests à J+2 et J+4 après la date du dernier contact avec le cas ;
favoriser le recours au télétravail, respecter scrupuleusement les mesures barrières, porter un masque dans l’espace public, informer leurs contacts (contact-warning) et limiter leurs interactions sociales.

Télécharger la fiche conseil « Contact tracing » mise à jour.

Les gestes barrières, port du masque, hygiène des mains, aération des locaux, distance minimale de 2 mètres chaque fois que le port du masque n’est pas possible ou mise en place d’écrans barrières, restent valables.